Entre 1965 et 1977 Srila Prabhupada voyagea sans relâche autour de la planète afin de faire connaître le message de Sri Caitanya Mahaprabhu. Ci-dessous une courte vidéo faite par Prananath dasa retraçant ces voyages de Srila Prabhupada.

La vie de Srila Prabhupada

Ses premières années

Srila Prabhupada avec son père à Calcutta

Srila Prabhupada naquit à Calcutta, en Inde. Il étudia dans des établissements scolaires sous la domination coloniale, pour finalement rejoindre l’Université en section chimie. Il devint alors un fervent activiste du mouvement pour l’indépendance, dirigé par Gandhi. Afin de marquer son adhésion à la cause, il ne s’habillait qu’avec des étoffes blanches tissées à la main en Inde, et refusa son diplôme universitaire remis par le régime colonial.

A l’âge de 22 ans, il commença un commerce de produits pharmaceutiques pour subvenir aux besoins de sa famille. C’est en 1922, à Calcutta, qu’il rencontra son maître spirituel Bhaktisiddhanta Saraswati, dont il prit l’initiation en 1932.

Sa mission

En 1936 Srila Prabhupada écrivit à Bhaktisiddhanta pour lui demander de quelle manière il pourrait lui être utile. La réponse confirma leur première rencontre : “Répands la conscience de Krishna dans les pays anglophones”. Elle marqua profondément Srila Prabhupada, qui la considéra comme représentant le but ultime de sa vie.

Il écrivit alors un commentaire en anglais de la Bhagavad-Gita et collabora avec la mission de prédication de son maître spirituel. En 1944, il entreprit la publication d’un magazine, « Back to Godhead », traduisible en français par « Retour à Dieu ».

En 1950, Srila Prabhupada se retira de la vie sociale afin de se consacrer pleinement à ses études et ses écrits. En 1959 il entra dans l’ordre du renoncement (sannyasa) et entreprit la tâche monumentale de traduire, commenter et publier lui-même le Srimad Bhagatam, le texte principal de la littérature védique.

Fondation de l’ISKCON

En 1965, à l’âge de 69 ans, Srila Prabhupada s’embarqua pour l’Amérique afin d’y faire connaître la tradition vaisnava. Un premier temple s’ouvrit à New York en 1966 et il fonda alors l’Iskcon (International Society for Krishna Consciousness ), qui se développa pour atteindre les dimensions d’une organisation internationale: des temples, des fermes, des restaurants s’ouvrirent, et surtout plus de 60 volumes furent publiés et appréciés dans de nombreuses universités.

Entre 1966 et 1977, Srila Prabhupada fit quatorze fois le tour de la terre, pour encourager ses disciples et rencontrer de nombreuses personnalités. Ainsi les continents purent bénéficier de ses conférences. Malgré cet emploi du temps très chargé, il fut un écrivain prolifique et ses livres constituent une véritable bibliothèque sur les thèmes de la philosophie védique, de la religion et de la culture. Ses écrits ont été traduits dans plus de 50 langues, et sa maison d’édition (le Bhaktivedanta Book Trust) est devenue le plus important éditeur dans le domaine de la religion et de la philosophie hindoue.

Ses enseignements

Srila Prabhupada et ses livres

Nous suivons la très ancienne culture Vaishnava, dédiée au service spirituel de l’humanité en propageant la conscience de Krishna (Dieu). Ainsi nous pratiquons et enseignons la philosophie Védique du Bhakti-yoga « le yoga de la Dévotion ».

Le Seigneur Chaitanya Mahaprabhu (l’incarnation divine en cet âge et annoncée dans les écrits sacrés des Vedas) enseigna que la méthode la plus efficace et accessible pour atteindre notre plein potentiel spirituel, en tant qu’âmes éternelles et serviteurs dévoués de Krishna,  était de chanter (seul ou en groupe) ses Saints Noms, le maha-mantra:

 

 

Hare Krishna Hare Krishna
Krishna Krishna Hare Hare
Hare Rama Hare Rama
Rama Rama Hare Hare

Ce  procédé très puissant de réalisation spirituelle ne requiert aucune autre qualification ou compréhension préalable. Et il est tout a fait recommandé par les plus grands saints et sages éclairés de l’Inde ancienne et moderne, tel que corroboré dans tous les Vedas. Au coeur de cette grande science de la conscience de Krishna, il y a l’essence même des Vedas,  que nous étudions et enseignons : la Bhagavad-gita « le Chant de Dieu »,  les paroles sacrées du Seigneur Krishna; et le Srimad Bhagavatam, vénéré comme la révélation la plus authentique et détaillée sur tous les aspects de la Divinité: Sa création cosmique, Ses apparitions en ce monde (« avatars ») avec Ses grands dévots, et enfin Ses divertissements sublimes au monde spirituel où Sri Krishna partage Son amour infini avec tous Ses purs serviteurs.

Nous nous consacrons aussi au progrès social pratique de l’humanité, par la promotion d’un mode de vie plus simple axé sur l’auto-suffisance et modelé sur le système social scientifique du varnashram. Nos communautés rurales tentent ainsi d’offrir ce modèle pratique, vers l’émancipation spirituelle de l’humanité.

Srila Prabhupada fonda son association en 1966 à New York, ses objectifs sont :

1 - Diffuser de façon systématique le savoir spirituel dans le monde entier et donner à tous l’accès aux pratiques de la vie spirituelle afin de remédier à l’oubli des valeurs essentielles de la vie et d’instaurer véritablement l’unité et la paix dans le monde.

2 - Diffuser la conscience de Krishna, telle qu’elle est révélée dans les grandes Ecritures de l’Inde, la Bhagavad-gita et le Srimad-Bhagavatam.

3-Faire en sorte d’unir les membres du Mouvement pour la Conscience de Krishna, l’Être primordial, pour leur faire comprendre, ainsi qu’à toute l’humanité, que chaque âme est de nature divine, une infime partie de Dieu (Krishna).

4 - Enseigner et encourager la pratique du sankirtan, le chant collectif du Saint Nom de Dieu, tel qu’il a été enseigné par Sri Chaitanya Mahaprabhu.

5 - Construire, pour les membres comme pour toute la société, un lieu saint de divertissements spirituels et absolus, consacré à la Personne Suprême, Sri Krishna.

6 - Faire en sorte d’unir tous les membres en vue d’enseigner un mode de vie plus simple et plus naturel.

7 - Publier des périodiques, des livres et d’autres parutions afin d’atteindre les objectifs ci-dessus.

Textes et photos tirés de www.newmayapur.com